Gael Jaton

Gaël Jaton, est régisseur mais aussi artiste pluridisciplinaire, ainsi les régies techniques et le matériel électronique de production musicale n’ont aucun secret pour lui.

Il est le mieux placé pour savoir que les métiers liés au son et à l’audiovisuel nécessitent une grande polyvalence. C’est pourquoi il rejoint l’équipe en 2019 afin de proposer un nouveau module technique dédié à l’électronique hardware/entretien/dépannage.

Gaël Jaton est régisseur technique à l’université de Bordeaux, et plus précisément au studio de création et de recherche en informatique et musiques expérimentales (SCRIME).

Il intègre Art School en 2019 afin de proposer un nouveau module pour notre cursus « Régisseur Son – Producteur MAO » intitulé « électronique hardware sécurité-entretien-dépannage ».

Expert en la matière et artiste pluridisciplinaire, ses expériences et réalisations sont le reflet d’une douzaine d’années de travail, mais avant tout de passion.

Animateur de nombreux ateliers d’électronique musicale, il est également membre fondateur du collectif Stereotop dont l’objectif est de démocratiser la pratique des musiques expérimentales au travers de l’organisation d’événements musicaux, ateliers et showroom.

En tant qu’électronicien, il partage ainsi sa passion pour la pratique électronique via l’assemblage de synthétiseur chiptune, la création de contrôleurs midi ou tout autre développement de dispositifs interactifs numériques.

En tant que régisseur son et lumières, il assiste les artistes pour le prototypage de dispositif scénique (contrôleurs, dsp embarqués, scénographie lumière, robotique…).

Ses compétences -bien trop nombreuses a énumérées- font de lui un artiste dont le « circuit-bending » (parfois appelée « court-circuitage » en français) est la spécialité. En bref, il réalise des modifications sur des circuits électroniques sonores grand public, afin d’en modifier les sons produits et d’en créer de nouveaux.

Les enseignements proposés au sein de notre organisme sont axés sur l’entretien du matériel et le dépannage de la plupart des pannes courantes sur le matériel audio. Auquel s’ajoute la découverte des studios et des axes de recherche en ambisonie, réseaux et séquenceur multimédia, mais aussi des pratiques « do it yourself » liées à la production musicale (synthétiseurs en kit, contrôleurs diy, circuit bending).